BREVE DE LUTTE DANS LE SUP’

Bulletin d’informations syndicales SUD Education Lorraine n°18 - février 2015 p. 3
mardi 27 janvier 2015
par  Sud Education Lorraine

Les restrictions budgétaires touchent aussi l’enseignement supérieur et la recherche. Ces restrictions se concrétisent entre autres par des menaces de fermeture de filières et l’asphyxie de certaines thématiques de recherche, parce que celles-ci ne peuvent pas se "vendre" dans le cadre de la recherche sur projets (appels d’offres divers). Parmi leurs nombreuses conséquences, on note aussi un accroissement du mal-être au travail et des surcharges de plus en plus prononcées. Et pour faire face à tout cela, une bonne veille politique managériale à coup de primes, dites primes d’intéressement (ça ne s’invente pas !), toute dernière trouvaille de la présidence...
Le CA de l’université de Lorraine sert ni plus ni moins de courroie de transmission de cet état de fait. Ce matin encore (16/12/14), jour du CA qui avait au menu le "gel des postes" et le "budget 2015", après avoir difficilement pénétré dans le corps du bâtiment (pas moins d’une dizaine de vigiles nous attendaient...) où il se tenait, nous avons finalement été admis dans une salle hors CA et un membre de ce CA, M. Delignon, est venu s’entretenir avec nous. Résultat : un dialogue de sourd. La voix du CA se résume à "on n’a pas le choix, il faut faire avec les dotations de l’état", la nôtre prônant "servez de courroie de transmission dans l’autre sens, c’est à dire, partez des besoins réels de l’université et confrontez l’état à ces besoins".
Cette petite action matinale (une quarantaine de personnes) fait suite à deux AG d’environ 130 personnes, les 27 novembre et 11 décembre 2014, à l’université de Lorraine. Tout ceci s’inscrit dans le mouvement de révolte de l’ESR qui passe par la lettre des DU (directeurs de laboratoires) [1], lettre au sujet de laquelle la délégation de DU reçue par Vincent Berger au ministère MENESR a reçu le même type de réponse [2] que nous au CA de ce matin.

JPEG - 55.7 ko

Nous en tirons, comme beaucoup de monde et bien au delà de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, la conclusion qu’un objectif clé est à atteindre : construire un rapport de force qui impose qu’on nous entende !


image : Lucille Nabonnand



Agenda

<<

2021

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois