Communiqué de Presse intersyndical - Orientation scolaire

lundi 31 mai 2010
par  Sud Education Lorraine

En réponse à la remise en cause des missions des conseillers d’orientation psychologues et de l’existence du réseau des centres d’information et d’orientation, les conseillers d’orientation-psychologues et le personnel administratif des CIO de l’académie ont décidé de participer à la journée nationale de défense du service public d’orientation de l’Education Nationale du vendredi 4 juin 2010, organisée à l’appel de leurs syndicats : SNES, CGT éduc’action, SUD éducation. Ils se réuniront en assemblée générale à Nancy et demanderont audience auprès du recteur. Une action auprès des présidents des conseils généraux des 4 départements lorrains sera aussi organisée.
Le ministre propose en effet une transformation radicale du travail des COP qui n’interviendraient plus qu’auprès d’un « public à besoins éducatifs particuliers » (jeunes porteurs d’un handicap, nouvellement arrivés en France, décrocheurs…). Dans les établissements scolaires, leur fonction serait limitée à celle d’ « expertise » auprès des chefs d’établissement ; leur rôle d’accompagnement des élèves dans l’élaboration de leur projet d’avenir serait ainsi totalement transféré aux enseignants. Le temps ainsi dégagé leur permettrait de participer au service dématérialisé (plates-formes multi média) mis en place dans le cadre de la loi sur l’orientation tout au long de la vie, et à destination de tout public.
Il paraît totalement inconcevable que l’intervention des conseillers d’orientation-psychologues ne se situe plus qu’en fin de cursus et non plus en amont et qu’elle ne s’adresse plus, prioritairement, aux élèves et aux étudiants. Les conseillers d’orientation psychologues protestent contre une telle évolution, contraire à l’intérêt des élèves et des familles, ainsi que des équipes éducatives, pour lesquels ils constituent un point d’appui dans les échanges et le dialogue avec les familles et une ressource importante par leurs connaissances des procédures d’orientation et d’affectation, du système de formation et du monde du travail.
Ils protestent par ailleurs contre le démantèlement du réseau des CIO qui est en train de s’opérer sur tout le territoire avec le désengagement financier d’un certain nombre de conseils généraux (1 CIO sur 2 a un budget départemental, les autres étant financés par l’Etat). C’est actuellement une vingtaine de CIO qui disparaissent : en Saône et Loire, 5 CIO sur 7 sont fermés, 6 sur 12 en Seine Maritime. En Seine saint Denis, la fermeture de 9 CIO est annoncée pour fin décembre…En Lorraine, ce sont 2 CIO (Briey et Lunéville) qui sont menacés de fermeture. Dans les Vosges, ce sont déjà des budgets en baisse, qui vont diminuer les possibilités de déplacements et donc de se rapprocher des usagers.
En signe de protestation, un rassemblement aura lieu devant le rectorat et un certain nombre de CIO organisent une « journée morte », comme à Neufchâteau et Saint Dié.


Agenda

<<

2021

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois