Communiqué CGT-SUD Education suite aux accusations portées par le député Lioger à l’encontre de collègues enseignant·es

mercredi 26 février 2020
par  Sud Education Lorraine

Le député LREM et candidat aux municipales à Metz a accusé sans fondement des enseignant·es d’avoir apposé des autocollants supposés reprendre la symbolique nazie, alors qu’ils et elles étaient venu·es l’interpeller sur les réformes en cours.

Nancy, le 26 février 2020

Communiqué de presse

SUD Education Lorraine et la CGT Educ’action 57 s’offusquent des accusations sans fondement portées par le député et candidat aux municipales à Metz, Richard Lioger à l’encontre d’enseignant·es et d’autres travailleur·euses en lutte venu·es le rencontrer.

Plutôt que de répondre à la colère et aux revendications légitimes sur la politique actuelle menée par le gouvernement qu’il soutient, Mr Lioger préfère la polémique.

Nous n’en sommes guère surpris tant les réformes menées à la fois dans l’éducation nationale et sur les retraites sont impossibles à assumer.

SUD Education Lorraine et la CGT Educ’actions soutiennent nos collègues mobilisé·es.

Stop aux réformes Blanquer !

Retrait du projet de réforme des retraites !

PDF - 44.9 ko

Agenda

<<

2021

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois