Le ministre veut des tueurs « à gages » contre nos emplois pour la rentrée 2012 !

samedi 12 mai 2012
par  Sud Education Lorraine

Extraits de la Déclaration de la fédération SUD Éducation — Union syndicale Solidaires au CTM (Comité technique ministériel) du 16 avril 2012

Si le cadrage du droit syndical au regard des nouvelles règles de la représentativité dans la Fonction Publique s’entend, se dépêcher d’augmenter la rémunération de l’encadrement supérieur de l’Éducation Nationale est une provocation.

JPEG - 15.8 ko

La Fédération SUD Éducation dénonce le cynisme d’une telle politique qui entend motiver et dynamiser la mobilité et le recrutement des secrétaires généraux d’académies et des DASEN. Quand le point indiciaire est gelé depuis 2 ans, quand 150 000 emplois ont été supprimés dans la Fonction Publique de l’État en 5 ans et que le nombre des chômeurs a progressé de 35% dans les mêmes temps, quand c’est 85 000 emplois disparus pour la seule Éducation Nationale tous services confondus, dont 14 000 pour la rentrée 2012 : vous vous intéressez Monsieur le ministre à valoriser, à acheter dirions-nous, l’encadrement supérieur. Ce bond spectaculaire, plus 40% de rémunération, cette politique malveillante se moque des agents et agentes. On vient de rognez encore sur leurs salaires nets.

« Moins de fonctionnaires mais mieux rémunéré-e-s » c’est moins d’emplois pour nous, mais plus de rémunération au sommet. C’est ça l’intérêt général ? C’est ça la priorité ? Embaucher des tueurs à gages contre nos emplois qui feront le travail pour les années à venir, dont la rémunération dépend des économies faites sur l’emploi (grâce à la part résultats) ?

Réaliser le plus gros plan social de ce pays, attaquer l’ASH, les Rased, les postes COP et CPE c’est contribuer à l’égalité des chances ? Partout, des centres d’information et d’orientation ferment. Vos services ont été interpellés par l’intersyndicale le 3 avril dernier. Elle dénonce le détournement de moyens de service public par des organismes non publics dont les chambres de commerces et les GIP de tous ordres. Que répondez-vous ?

(…) Vous êtes si inefficace et contre-productif Monsieur le ministre, comme l’avait souligné déjà le rapport de la cour des comptes de mai 2010 sur l’égalité des chances que c’est votre poste qu’il faut supprimer. Partez !

(…) Monsieur le ministre, tant que vous attaquerez les agentes et agents de l’école, vous ne serez ni crédible, ni légitime sur aucun de vos projets.

Non à votre évaluation des professeur-e-s, COP, CPE ; Non à la PFR ; Non au détournement des moyens publics ; Non à la masterisation et une formation qui n’en a plus que le nom ; Non au fichage des élèves, à leur évaluation bidon dont vous faussez sciemment les résultats comme le dénonce régulièrement des statisticiens et statisticiennes de la DEP.

Non à la paupérisation culturelle, économique et sociale que vous servez.

Saint-Denis, le 16 avril 2012


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2021

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois