La fin des équipes pédagogiques

dimanche 30 mai 2010
par  Sud Education Lorraine

On a de plus en plus le sentiment de ne pas connaître nos collègues, ou plus exactement de voir de plus en plus de « visages inconnus » dans nos salles des profs. Plusieurs raisons à cela : d’une part la multiplication des BMP (Bloc de Moyens provisoires), c’est-à-dire d’enseignants affectés dans un établissement pour 6, 4 ou 2 heures de cours hebdomadaires (en complément de service) , et d’autre part le recours quasi-systématique à des vacataires pour assurer des remplacements longs : pour un congé de maternité par exemple, on aura recours à deux vacataires qui se succèderont plutôt qu’à un TZR (parce qu’il n’y en plus !).
L’arrivée des nouveaux stagiaires ne va que renforcer cette instabilité dans les équipes pédagogiques.

Par exemple, une équipe traditionnellement constituée de 4 enseignants qui ont l’habitude de travailler ensemble va devenir un va et vient de …. 8 profs. Calcul :
- un départ en retraite non remplacé va être attribué à un stagiaire, qui sera lui-même remplacé par des étudiants pendant ses formations (3 personnes)
- un congé de formation est accordé à un enseignant de cette équipe : il sera donc remplacé de novembre à mai par deux vacataires (c’est plus économique parce que seules les heures effectives sont rémunérées) (3 personnes)
- les deux enseignants de l’équipe initiale, qui se demandent s’ils réussiront à mener les projets jusqu’alors mis en place (2 personnes)

Pour des raisons principalement budgétaires (mais aussi idéologiques : plus de précarité et de flexibilité), les équipes sont fragilisées, et les élèves en seront une fois de plus les victimes directes.


Portfolio

Jour de Rentrée

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2021

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois