« L’assouplissement de la carte scolaire a renforcé la ghettoïsation de certains collèges »

mardi 8 décembre 2009
par  Sud Education Lorraine

Ce ne sont pas là les propos de quelques syndicalistes idéologues radicaux, mais ce qu’estime la Cour des comptes dans un rapport remis début novembre au Sénat. C’est en particulier la ghettoïsation des collèges « ambition réussite » et des établissements situés en quartiers sensibles qui est pointée du doigt. Dans son rapport, la Cour des comptes estime que, sur un total de 254 collèges étudiés, 184 ont perdu jusqu’à 10% de leur effectif. Ce constat n’est pas nouveau, il y a déjà plus d’un an la sociologue Agnès Van Zanten*, chercheuse au CNRS à l’Observatoire sociologique du changement, signalait que cette mesure favorise essentiellement la fuite des « têtes de classes » car ce sont surtout les familles de classes moyennes qui font des demandes de dérogation. Les familles modestes ne sont pas informées de cette procédure ou ne l’engagent pas pour ne pas avoir à subir une augmentation des frais de scolarité liée à une scolarisation plus éloignée. La sociologue souligne qu’un second effet pervers s’ajoute à cette mesure : les établissements les plus attractifs voient une augmentation des demandes d’admission en leur sein leur permettant de trier leurs élèves, alors qu’au contraire les moins attractifs sont accusés de manquer d’effectifs. Encore une fois, le gouvernement a finement joué son coup, non seulement avec une mesure qui fait plaisir à son électorat, mais qui lui servira, en outre, à fermer classes et établissements au nom d’une soi-disant baisse des effectifs.


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2023

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois